Historien de l’art et critique d’art, responsable de la médiation à L’iselp (L’institut supérieur pour l’étude du langage), Laurent COURTENS est intervenu en 2010 à l’UP de Bruxelles dans le cadre d’un cycle intitulé « Des gueules noires aux précaires: représentation du travail dans l’art » dont le but était de retracer l’évolution de la représentation du travail dans l’art depuis son émergence au 19ième siècle jusqu’à sa résurgence actuelle comme motif central de scénarios de films, d’essais photographiques, de vidéos, de documentaires, d’interprétations picturales…