La prochaine séance de l’atelier aura lieu le jeudi 4 mai 2017 à 18h30 à l’UP de Bruxelles

Culpabilité historique

Les privilèges d’aujourd’hui reposent sur les dminations passées, c’est encore optimiste de présenter les choses ainsi, d’une certaine manière les dominations passées continuent dans des dominations présentes.

 Dans notre travail sur la non-innocence, notre postulat de base était que non-innocence n’est pas culpabilité.

Non-innocence est le fait qu’on est impliqué dans des histoires qui nous précèdent, qu’il faut assumer, à partir desquelles on pense, même si on pense contre elles, même si on pense comment les dépasser, les oublier, etc.

Mais ceci n’implique pas qu’il n’y ait plus de coupables ou de culpabilité. Non pas la culpabilité morale d’exister chère aux chrétiens, ni seulement la culpabilité juridique. Il y a une culpabilité historique aussi, dont on ne peut simplement se laver les mains. C’est cette problématique que nous présentera Chafik Allal lors de la prochaine séance de l’atelier de pensée collective.

—————-

Plus d’infos ?

Adresse : 26 rue de la Victoire, 1060 Bruxelles
Adresse mail : info[at]universitepopulaire.be
Téléphone : 02 543 03 08

Toutes nos conférences sont gratuites et libre d’accès. Il n’y a pas de réservation.