Université Populaire de Bruxelles

Un lieu de savoir ouvert à tous!

Université Populaire de Bruxelles header image 1

La venue de François Maspero, une journée riche en émotions !

Actualité, Saison 2014-2015

François Maspero était à Bruxelles le jeudi 8 janvier 2015. Nous avons eu l’occasion de discuter des différentes facettes de son travail de militant, d’éditeur et d’écrivain.

À cette occasion, le Collectif Formation Société asbl a récolté une trentaine de témoignages d’acteurs de la vie sociale et associative en communauté française. Ceux-ci sont rassemblés dans un Contribution au débat n°3, L’apport des Editions Maspero au mouvement associatif bruxellois, téléchargeable gratuitement ICI.

P1120144Quelques photos :

masperomaspero_up P1120094 P1120116P1120191P1120202P1120210P1120228P1120266

Merci à nos partenaires :

Collectif Formation Société asbl/Ecole syndicale de la FGTB de Bruxelles/Librairie « Les Yeux Gourmands »/Centre DOC du Collectif alpha/Librairie Joli Mai /Editions ADEN
/Editions COULEUR LIVRES Librairie/Editions du CERISIER/AURORA, antiquariat marxiste/Maison du Livre/Centre culturel Jacques Franck
En France :
La Maison des Passages  et Les films du Zèbre

JEUDI 29 janvier à 18h30 – Atelier de pensée collective

Actualité, Atelier de pensée collective, Saison 2014-2015

Une nouvelle séance de l’atelier de pensée collective avec Isabelle Stengers, Guillermo Kozlowski et Baptiste De Reymaeker

Jeudi 29 janvier à 18h30 à l’UP de Bruxelles

Est-ce que les luttes ont des identités ? Est-ce que les identités des luttes doivent changer, être dans le mouvement ? Comment ces différentes luttes entrent en interaction, alors qu’elles ont des identités différentes ?

Pour le prochain atelier, Martin a proposé de questionner les différentes manières dont les textes, articles, brochures, livres, etc. qui participent des luttes sont signés (ou pas) par leurs auteurs :

  • en effet, si certains, tels de nombreux groupes autonomes anarchistes, ne signent plus leurs textes du tout depuis les années 60 ;
  • les syndicats, associations, partis politiques et nombre d’autres organisations signent toujours, pour des raisons évidentes de visibilité, de leurs sigles ou du nom des rédacteurs des textes ;
  • ils ne sont d’ailleurs pas les seuls, puisque bon nombre d’autres, individus ou collectifs, continuent, pour des raisons plus ou moins réfléchies, à signer leurs productions de leurs propres noms ou de simples pseudonymes ;
  • par ailleurs, à la fin du 20e siècle, sont apparus des auteurs collectifs plus ou moins « disponibles », tel, par exemple, Luther Blissett ; ou Nicolas Bourbaki.
  • et d’autres qui « s’appartiennent », tel ce Comité invisible qui choisit délibérément une dénomination en trompe-l’œil pour ce qui se veut être un « organe de liaison » au sein du « parti imaginaire » ;

Quelles stratégies ou projets politiques et/ou collectifs peuvent sous-tendre ces choix « éditoriaux »? Et quels effets ceux-ci développent-ils sur ces stratégies et projets? Comment ces différents modes de signature nous situent-ils (parfois de force) dans l’espace des luttes? Qu’impliquent-ils pour un public averti? Et pour un public qui ne le serait pas – et qui pourrait être touché par des textes, qui pourrait vouloir s’impliquer, rencontrer, etc. les luttes en question?

Ces questions impliquent de mobiliser et de mettre en question les concepts de délégation, de représentation, de limitation et de légitimation des discours et des actes.

D’autre part, au delà de ces questionnements larges, il a inscrit le problème dans une dimension plus personnelle, qui touche à la difficulté de renoncer à s’approprier ses propres textes pour les livrer à l’intelligence collective et à l’usage qu’elle pourra vouloir en faire.

Il s’agit là plutôt d’interroger le conditionnement à la propriété, certes, mais aussi l’ego, et une certaine idée selon laquelle « les écrits restent » et l’espoir – assez vain d’ailleurs – de rester à travers eux…

Adresse : 26 rue de la Victoire, 1060 Bruxelles
Adresse mail : info[at]universitepopulaire.be
Téléphone : 02 543 03 08

Toutes nos conférences sont gratuites et libre d’accès. Il n’y a pas de réservation.

LA VIDEO / « La violence des riches « 

Actualité, Multimedia, Saison 2014-2015, Vidéos

Voici la vidéo de la conférence « La violence des riches » avec le couple de sociologues français Michel et Monique Pinçon-Charlot , soirée qui a eu lieu le jeudi 27 novembre 2014 à la Maison du livre de St-Gilles.

Pour rappel, la soirée s’était déroulée en deux temps : d’abord à l’UP de Bruxelles, pour la projection du film réalisé par Yannick Bovy et ensuite à la Maison du livre de St-Gilles, pour une conférence.

Cette création, réalisée par notre partenaire Banlieues asbl et hébergée sur le site rhizome-tv.be, est mise à disposition sous licence.

Jeudi 15 janvier à 18h30 – Chemin faisant…

Actualité, Conférences, Saison 2014-2015

jeudi 15 janvier à 18h30

Chemin faisant…

une superbe soirée alliant luttes sociales, textes et chants révolutionnaires !

Après l’enthousiasmante après-midi et soirée de rencontre avec François Maspero, notre programmation continue ce jeudi 15 janvier à 18h30 avec une nouvelle soirée-événement qui s’annonce superbe :

 

chemin faisantall_arrabbiata

 

Octobre 2010 : des travailleurs sans emploi de la FGTB de la Province de Luxembourg organisent une marche pour l’emploi à travers la Wallonie, de Humain jusqu’à Bruxelles.

Juillet 2011 : ils poursuivent l’action par une réflexion au travers d’un atelier d’écriture animé par Gérard de Sélys.

Août 2012 : ils décident d’illustrer leurs écrits grâce à un atelier animé par Catherine Wilkin.

Mars 2013 : action, réflexion, création aboutissent à la publication aux Editions du Cerisier du livre témoignant de ces 3 étapes.

Novembre 2014 : l’aventure continue puisque, à l’initiative du CEPAG, un spectacle voit le jour et tournera en Wallonie et à Bruxelles dans les prochains mois.

FUSION D’ENCRES, DE CHANTS ET D’IMAGES

Un assemblage spectaculaire de trois formes d’expression : l’exposition des travaux graphiques réalisés en août 2012,  les textes lus et interprétés par l’équipe du Théâtre des Rues et les chansons de lutte italiennes par les Canti All’arrabbiata. Le groupe engagé vous propose un voyage musical de la tradition séculaire des chants anarchistes italiens aux chants de la révolte de ’68, en passant par les évocations de la guerre et de l’émigration.

En partenariat avec le  CEPAG

Adresse : 26 rue de la Victoire, 1060 Bruxelles
Adresse mail : info[at]universitepopulaire.be
Téléphone : 02 543 03 08

Toutes nos conférences sont gratuites et libre d’accès. Il n’y a pas de réservation.

Jeudi 8 janvier 2015 – François Maspero sera à Bruxelles !

Actualité, Saison 2014-2015

Un événement à ne pas rater !

JEUDI 8 janvier 2015

François Maspero sera à Bruxelles !

 

 Le 8 janvier prochain, Nous aurons le plaisir d’accueillir François Maspero ! En effet, beaucoup d’entre nous avons quelque chose à voir avec François Maspero. Un article, un livre vendu, un livre édité, un livre traduit, un livre écrit par… François Maspero.

Au plaisir de vous retrouver !

À cette occasion, le Collectif Formation Société asbl a récolté une trentaine de témoignages d’acteurs de la vie sociale et associative en communauté française. Ceux-ci sont rassemblés dans un Contribution au débat n°3, L’apport des Editions Maspero au mouvement associatif bruxellois, téléchargeable gratuitement ICI.

evenement_maspero_web  Nous vous invitons à un après-midi passionnant en compagnie de Monsieur François Maspero ! Au programme : dès 16h00 à l’Université populaire de Bruxelles pour un séminaire : L’impact des Editions Maspero sur le mouvement associatif bruxellois. Suivi d’une rencontre à 18h00 avec l’écrivain, à la librairie “Les yeux Gourmands”.  A 19h00, nous vous donnons rendez-vous à la Maison du livre pour l’inauguration de l’exposition “François Maspero et les paysages humains”.
Nous terminerons cet après-midi riche en savoir avec l’avant-première du film « François Maspero, les chemins de la liberté » au Centre culturel Jacques Franck. Ce film portrait parcourt à nouveau les voies de traverses qu’a tout au long de sa vie emprunté François Maspero. Un homme libre, défendant la liberté de parole de celles et ceux que l’oppression voulait réduire au silence. L’engagement d’une vie au-delà des frontières. Le combat de l’éditeur d’hier coule dans les mots de l’écrivain d’aujourd’hui. Et comme aux marcheurs de conscience, il convient, avec lui, de marcher en silence, de savoir écouter et regarder les paysages.

Infos et réservation pour l’avant-première du film :  info@cfsasbl.be
Pour les 3 autres  événements de l’après-midi, l’accès est libre et sans réservation
Infos :02/543 03 03 ou info@cfsasbl.be

changement de date / Colères, enchantements… de quelques possibles en art

Non classé

Attention ! La dernière séance de Colères, enchantements… de quelques possibles en art prévue pour ce mardi 9 décembre est reportée au mardi 16 décembre !

Merci de votre compréhension !

Impertinences / Mardi 16 décembre, de 18h00 à 21h

Le rire, politesse du désespoir, exorcisme des souffrances et fronde contre les langages et pouvoirs établis. L’humour, outil pour défaire l’autorité des formes et des idéologies dominantes. La bêtise, la scatologie comme la rébellion du trivial contre la sévérité du savoir, des sciences, du pouvoir. L’idiotie savante de Jacques Lizène, le cinéma parodique des Monthy Python, la pataphysique de Jarry et de Raymond Queneau, les farces lourdingues de Borat ou du Gros Dégueulasse.

JEUDI 18 décembre à 18h30 – Atelier de pensée collective

Atelier de pensée collective

Une nouvelle séance de l’atelier de pensée collective avec Isabelle Stengers, Guillermo Kozlowski et Baptiste De Reymaeker

Jeudi 18 décembre à 18h30 à l’UP de Bruxelles

Est-ce que les luttes ont des identités ? Est-ce que les identités des luttes doivent changer, être dans le mouvement ? Comment ces différentes luttes entrent en interaction, alors qu’elles ont des identités différentes ?

Pour le prochain atelier il a été proposé de commenter ensemble le deuxième chapitre de  A nos amis, récemment écrit par un « comité invisible ». Ce chapitre s’intitule « ils veulent nous obliger à gouverner, nous ne céderons pas à cette provocation ».

Comme à notre habitude il ne s’agit pas de prendre parti ni de se positionner par rapport aux hypothèses du livre. Mais tenter de penser, utiliser le livre pour ouvrir des problématiques. Bref non pas les réponses mais les questions.

Bienvenue !

Adresse : 26 rue de la Victoire, 1060 Bruxelles
Adresse mail : info[at]universitepopulaire.be
Téléphone : 02 543 03 08

Toutes nos conférences sont gratuites et libre d’accès. Il n’y a pas de réservation.

Mercredi 10 décembre à 19h30 – CYCLE CINEDIT

Actualité, Conférences, Saison 2014-2015

Cycle cinédit à l’UP
Saison 2014-2015
« GAUCHE QUI PEUT ! »

L’ Arenberg Cinémas Nomades à l’UP de Bruxelles

Mercredi 10 décembre à 19h30

EL GORT, de Hamza Ouni

(77minutes, 2013)

image

Le titre en arabe, «جمل البرّوطة » est presque impossible à traduire en français: « Le chameau du puits de Barrouta ».
Bir Barrouta est l’un des plus anciens puits de Kairouan. Situé dans la médina, il aurait été creusé en 796 sous le règne Abasside. On raconte qu’on y aurait introduit, par une toute petite porte, un chamelon. Il aurait passé sa vie, yeux bandés, à tourner la barre du puits pour extraire l’eau et alimenter toute la ville. Jusqu’au jour où, trop vieux, il devint incapable d’accomplir sa tâche. Comme dans sa taille adulte, le chameau ne passait plus par la petite porte. Il fut égorgé et découpé en morceaux avant d’être remplacé par un autre chamelon. E la nave va… Les habitants de Mhamdia, s’accordent tous pour dire que les travailleurs agricoles, ont un sort fort semblable a celui des chameaux du puits de Barrouta.

El Gort est un documentaire réaliste qui a pris à l’équipe six ans de travail. Il suit dans les dédales de la société Tunisienne, l’évolution de jeunes qui travaillent dans le commerce du foin. Le film traque leurs mouvements et leurs transformations, entre hauts et bas, entre fragilité et robustesse, dans l’avant et l’après de la dite révolution Tunisienne.

Guillermo Kozlowski proposera une analyse et une rencontre avec le réalisateur tunisien Hamza Ouni qui viendra nous présenter son film: EL GORT, Tunisie, 2013, 77′

 

——————————————————-

Adresse : UP de Bruxelles 26 rue de la Victoire, 1060 Bruxelles
Adresse mail : info[at]universitepopulaire.be
Téléphone : 02 543 03 03

Toutes nos conférences sont gratuites et libre d’accès. Il n’y a pas de réservation.

 

 

Jeudi 27 novembre à 18h00 : La violence des riches – une soirée avec le couple de sociologues Pinçon-Charlot

Actualité, Conférences, Saison 2014-2015

Jeudi 27 novembre à 18h00

La violence des riches

Soirée avec le couple de sociologues français Michel et Monique Pinçon-Charlot

violence_des_riches
Spécialistes de la bourgeoisie, les sociologues Monique PINÇON-CHARLOT et Michel PINÇON se sont penchés sur la manière dont les riches nous livrent une guerre sans merci… Dans leur ouvrage La violence des riches – Chronique d’une immense casse sociale (Editions Zones-La Découverte 2013), ils dressent une liste non-exhaustive des violences de ceux qui concentrent les richesses et les pouvoirs. Pour les Pinçon-Charlot, la casse sociale, sur fond de crise, bat son plein : les vies deviennent jetables et les existences sont sacrifiées. Nous sommes confrontés à une violence et une misère sociales qui n’ont de cesse de s’intensifier. Avec pour premières victimes… les classes populaires. Nous vous invitons à rencontrer ce couple de sociologues qui cogne dur et parle clair! Avec eux, nous analyserons les rouages de cette véritable « guerre des classes » et réfléchirons à la manière de transformer ce système en redevenant des citoyens à part entière. Afin de ne pas perdre le combat par KO.
———————————————————
La soirée se déroulera en deux temps :
1) À 18H00 à l’Université populaire, 26 rue de la Victoire, 1060 Bruxelles
- Accueil des Pinçon-Charlot par Mateo Alaluf, sociologue.
- Projection du film réalisé par Yannick Bovy en janvier 2014
- Vente de leur livre et drink
Entrée gratuite, sans réservation
Adresse : 26 rue de la Victoire, 1060 Bruxelles
Adresse mail : info[at]universitepopulaire.be
Téléphone : 02 543 03 08
2) À 19H30 à la Maison du Livre, 24-28 rue de Rome, 1060 Bruxelles (à 200 m de l’UP)
Conférence des Pinçon-Charlot
P.a.f. : 4 euros, 2,5 euros étudiants et chômeurs, 1,25 euros article 27, entrée libre pour les sans-papiers

 

Lundi 24 novembre à 18h00 : Conférence de Patrick FERMI et projection du film « Jimmy P, psychothérapie d’un Indien des plaines »

Actualité, Conférences, Saison 2014-2015

Lundi 24 novembre à 18h00

Conférence de Patrick FERMI et projection du film « Jimmy P, psychothérapie d’un Indien des plaines »

Jimmy P., psychothérapie d’un Indien des plaines est un film français réalisé par Arnaud Desplechin, présenté en compétition lors du 66e Festival de Cannes et sorti en France en salle le 11 septembre 2013.
image
Au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, Jimmy Picard, un Indien Blackfoot ayant combattu en France, est admis à l’hôpital militaire de Topeka, au Kansas, un établissement spécialisé dans les maladies du cerveau. Jimmy Picard souffre de nombreux troubles : vertiges, cécité temporaire, perte d’audition… En l’absence de causes physiologiques, le diagnostic qui s’impose est la schizophrénie. La
direction de l’hôpital décide toutefois de prendre l’avis d’un ethnologue et psychanalyste français, spécialiste des cultures amérindiennes, Georges Devereux. JIMMY P. (Psychothérapie d’un Indien des Plaines) est le récit de la rencontre et de l’amitié entre ces deux hommes qui n’auraient jamais dû se rencontrer, et qui n’ont apparemment rien en commun. L’exploration des souvenirs et des rêves de Jimmy est une expérience qu’ils mènent ensemble, avec une complicité grandissante, à la manière d’un couple d’enquêteurs.

Patrick FERMI est né en Gironde en 1950. Après des études conjointes en psychologie et en ethnologie à BORDEAUX, il travaille plus de vingt ans au Centre Hospitalier (spécialisé en psychiatrie) de Cadillac. Il enseigne à l’Université Victor Segalen de BORDEAUX la psychologie clinique et la psychologie interculturelle. Parmi les enseignants, il rencontre Paul Martino, Jacqueline Monfouga-Brousta, qui tous deux se tournent vers les références analytiques. Avec eux, une fenêtre s’ouvre vers l’ œuvre de Georges Devereux. Ces influences furent fondamentales pour l’élaboration du cadre théorique et pratique de la consultation qu’il met en place. Il fonde l’association GEZA ROHEIM, fondateur de l’ethnopsychanalyse.

Adresse : 26 rue de la Victoire, 1060 Bruxelles
Adresse mail : info[at]universitepopulaire.be
Téléphone : 02 543 03 08

Toutes nos conférences sont gratuites et libre d’accès. Il n’y a pas de réservation.